Daniel Johnston on MTV : un jaillissement

Publié le par Sylvain Thuret

 

Lorsqu'il apparaît sans filet sur MTV en 1984, à l'occasion d'un numéro spécial de l'émission tête chercheuse The Cutting Edge dédié à la scène musicale d'Austin, Daniel Johnston ne joue pas seulement son va tout. Ces deux courtes minutes vont avoir une importance capitale sur la visibilité du rock indé US des 80's. 

Je ne peux m'empêcher de penser à Dylan en regardant cette vidéo. Et au punk. Ce mec ne sait visiblement pas très bien jouer de la guitare, a une voix que beaucoup trouveront insupportable. Et pourtant, c'est là une prestation capitale. Regardez comment il oscille de la jovialité -le regard qu'il porte à la caméra en s'avançant sur scène- au vide absolu, lorsqu'il dépose un silence et un regard perdu devant "scattered". L'intensité qui se dégage de cette performance est rare. Bien que sur le fil, sa sincérité et la simplicité fulgurante de son texte rallie immédiatement son auditoire, peut être déjà familier de l'asticot. On ne voit pas tous les jours un oisillon monter sur scène et devenir un grand en deux minutes. La façon dont il met en avant ses faiblesses, dans la forme - son jeu de guitare et sa voix approximatives- et par le texte -récit autobiographique d'une dérive un peu inquiétante-, est tout bonnement fascinante. 

On notera que Jonathan Dayton et Valerie Faris, responsables de The Cutting Edge, ont  réalisé 20 ans plus tard un film très attachant du nom de Little Miss Sunshine.

Quant à Daniel Johnston il a continué à être le génie déglingué que l'on sait. Un excellent film retraçant son parcours lui a été consacré en 2005, The Devil and Daniel Johnston.

I live my broken dream, Daniel Johnston 84
When I was out in San Marcos a year ago today
They probably would've put me in a home
But I threw all my belongings into a garbage bag
And out into the worldness I did roam
 

My hopes lay shattered like a mirror on the floor 
I see myself and I look really scattered
But I lived my broken dreams
 

The wildest summer that I ever knew
I had a flat tire down memory lane
But I came back after 5 months and a half
And now I'm just trying to explain
 

And now I'm here
And here I stand
With a sweet angel holding my hand
I lived my broken dreams...

 

Publié dans Musique

Commenter cet article